Un an sans shopping – Ce qui m’a changée

Il y a un an j’ai décidé d’arrêter de faire du shopping (lisez l’article ici).

Nous voici un an et 1 mois après. Comment ça s’est passé ? Ce que j’aurais voulu savoir avant de commencer !

Sur Youtube j’ai reçu une question très intéressante suite à ma vidéo sur mon bilan (vous pouvez la voir en bas de cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne si ce n’est pas encore fait).

 

Comment j’ai tenu ?

En vrai je n’ai pas eu a tenir, car je ne me suis pas sentie privée de quelque chose. J’habite à la campagne et là ou je travaille je ne suis pas soumise au fait de me changer tous les jours. Je dois juste porter du noir sur certains évènements et être maquillée. Ce cadre m’a facilité les choses. Ou alors l’inverse m’aurait faire coudre davantage, ce qui n’est pas forcement négatif

 

Sentiments durant cette année

Selon la saison je n’ai pas ressenti la même chose. Comme je le dis en vidéo, l’été m’inspire plus. Alors j’ai plus cousu pour les beaux jours. Arrivé au froid ça à changé. Le manque des pulls, des modèles trop simple pour moi, des coupes que je ne trouve pas très intéressantes etc, et le fait de porte le même pantalon noir à 98% du temps m’a un peu pesé.

C’est de ma faute quelque part aussi puisque je sais faire des pull et des pantalons… Bien que pour les pantalons je trouve l’offre des tissus jeans limitée. Surtout sur les bleus, je ne trouve jamais un beau bleu ! Vous partagez aussi ce sentiments ?

J’ai donc décidé, que dis-je, je me suis engagée publiquement à coudre au moins 2 pantalons durant cette nouvelle année. Je sais déjà ce que je veux il ne me manque que passer à l’action (et trouver un beau tissu denim).

Je dois dire avec le recul que je ne suis un peu sentie frustrée d’être toujours habillée pareil dans un style plus que simple. Et en plus avec un pantalon devenu trop petit pour moi…

 

Financièrement, est ce que ça a changé quelque chose ?

L’argent dépensé dans tant d’habits devait bien resté ou aller quelque part vous vous dites ? Et c’est vrai. Mais savez-vous qu’il y a des études qui montrent que quelque soit la somme que l’on gagne si on est dans le rouge à la fin du mois on le sera aussi avec plus d’argent ?

C’est une question d’éducation financière. Un dépensier le sera quelque soit sont salaire. Un économe aussi 😉

Alors je suis quoi ?

C’est là ou ça devient intéressant… Je n’achète pas de tissus sans savoir quel métrage il m’en faut. C’est à dire que tant que je n’ai pas fait de patron et sa toile, je n’achète pas de tissu. Ca n’a pas changer c’est comme ça que j’ai été formée. A l’exemption de 3 tissus. 2 que j’ai acheté pour faire des sweet (donc je connaissais le métrage moyen pour les réaliser) et un sur aliexpress pour tester et donc le métrage était déjà défini pour un prix dérisoire. Je ne suis donc pas dépensière dans le tissus.

Je suis dépensière sous l’impulsion, j’ai acheté un petit drôle par exemple, j’ai envie de tester un format vidéo différent toujours en parlant couture, mais que le youtube couture ne fait pas 😀

J’ai aussi acheté un stabilisateur pour quand je vlog, que l’image ne soit pas sautillante je trouve ça chiant comme tout lorsque ça bouge dans tous les sens.

Mais je suis aussi partie en vacances faire du surf au Maroc en mars 2017.

Bref j’ai dépensé pour amélioré mon contenu de manière générale.

Et en définitive je me rends compte que je ne suis pas si dépensière que ça, c’était ponctuel, pour me faire un vrai plaisir d’expérience (le surf)  et avancer dans ce que je propose (le matériel).

La question du shopping doit être psychologique et comme ce n’est pas mon boulot, je ne m’avancerais pas trop par là.

 

Ma vision des choses a-t-elle changé ?

Oui. Clairement.

Je ne rends compte qu’avec la couture on participe à un anti-système. Le mot est fort mais c’est carrément ça ! Nous votons non pas aux urnes, mais avec l’argent que nous dépensons.

En cousant j’ai voté que je ne voulais plus de fast fashion, que je ne voulais plus les même choses que tout le monde, que j’étais un individu qui pense et choisi ce qu’il veut pour lui.

C’est assez paradoxal car j’ai fait une école de stylisme après la couture. Je n’en ai jamais parlé car c’est aussi la période ou j’ai fait une dépression…

Mais ce que je veux dire, c’est que ma manière de consommé à changé. Je ne suis encore moins sensible aux sirènes du marketing. Dans tous les domaines.

Quand je parle d’anti-système ce n’est pas que je refuse le fait qu’aller en magasin soit plus simple pour nous et nous facilite la vie. Ce que me pose problème c’est que nous allons tous dans les même endroits et achetons sans savoir ce qu’implique un achat chez Zara ou H&M pour ne citez qu’eux.

En cousant vous refuser des conditions de “travail” lamentable à des gens qui ne sont pas nés au “bon” endroit. Vous refusez un consommation effrénée et dont on a pas besoin. Les collections chez Zara c’est chaque 2 semaines de la nouveauté ! C’est refuser des produits de basse qualité. C’est refuser la pollution de l’eau et de la terre. Je vous invite à regarder le traitement des toiles denim pour obtenir les effets qu’on retrouve sur les pantalons en magasins, c’est très toxique et destructeur pour déjà la santé de l’ouvrier et de l’eau !

Coudre c’est s’affirmer, sortir de la masse général. Pas besoin de devoir marginal, mais simplement se laisser imaginer ce que l’on veut porter pour de vrai tous les jours. Et pouvoir le FAIRE. C’est pas beau de pouvoir faire ça, réellement ?

Pour exemple j’ai vu une photo dune fille de voiture des année 60. Ici c’est un reconstruction.

Combien de voiture noire ?

Ca c’est aujourd’hui :

Combien de voitures noire ?

Là ou je veux en venir c’est que nous sommes de plus en plus endormi et formaté. Le noir n’est pas une couleur pour s’exprimer, ou alors nous sommes tous devenu dépressif et c’est un gros problème !

On le voit rien qu’avec ses voitures qui se ressemblent toutes…

Coudre ce n’est pas que plaisir, c’est aussi voter et s’affirmer !

Encore un dernier mot, je regarde beaucoup youtube et des vidéos de vlogs des youtubeuses beauté et bien que j’aime beaucoup Noémie makeuptouch à chacune de ses vidéos vlog elle fait les magasins ! Elle n’aime plus une déco, elle la change. Juste pour changer. Pas par nécessité, ce qui est quand même la base d’un achat non ? Ca m’a choqué quand je m’en suis rendue compte. Car on s’habitue à consommer sans justification, jeter sans nécessité.

Il y a aussi les haut (montrer ses achats en vidéo), les haut quand on revient de voyages… Mais qu’elles ont été chez… Forever21, h&M, Zara, H&M home. Des boutiques qui sont partout !

Au final tout le monde fait la même chose, non pas parceque c’est bien, mais parceque tout le monde fait la même chose…

Alors faites de la couture, c’est plus qu’un plaisir 😉

 

Voici ma vidéo bilan, ou je vous parle de cette année sans shopping, les thèmes abordés sont plus légers que ceux de cet article 🙂

 

Mais dites moi en commentaires sur ce blog, pourquoi vous cousez vous ?

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 41
    Partages

Articles similaires

4 comments

  1. Bonjour
    Moi je n’achète Pas grand chose, déjà que je mets du 46 et les modèles en magasin sont souvent pas très beau, pour être gentil, donc j’ai une toute petite garde-robe.
    Je travaille depuis juin dans un magasin de tissus donc je vais me mettre à faire des petits hauts’ des jupes et des robes pour le moment. On verra bien le résultat.
    Bon dimanche

  2. Bonjour Giulia.
    Votre réflexion a recoupé la mienne dans un autre domaine qu’est l’alimentation. Les domaines sont totalement différents mais le fond est le même: cette consommation imposée par les diktats publicitaires de l’agro alimentaire.
    Il faut consommer ce qui est a été défini comme essentiel pour nous.

    Je remets mon coup de sang que j ai publié il y a quelques temps mais toujours d actualité.
    J ai observé les personnes faire leurs courses: elles sont robotisées. Elles recherchent mécaniquement le produit intégré par la pub et remplissent leur caddy ainsi. On se moque du prix, de la qualité,des produits equivalents…
    L agro alimentaire et sa pub a gagné: ils ont modifié la perception de leur produit comme étant celle qui vous fallait. Consommateur, ne réfléchissez plus nous le faisons pour vous nous créons des produits de mauvaises qualités mais faites nous confiance achetez les enrjchissez nous et nous créerons d autres produits quand vous serez malade( allégé en sel, en sucre,en matières grasses…)
    Ne vous inquiétez pas consommateur nous pensons pour vous . Votre seule action est de croire ce que l on vous dit: continuez à nous enrichir.
    Et quand vous serez très malade, nos groupes multinationaux aux diverses ramifications et prises de participation vous vendront les médicaments adaptés.
    Mais surtout continuez à fermer les yeux , à croire nos pubs et merci à vous de nous enrichir nous agroalimentaire toute votre vie durant.

    Il y a aussi “mon coup de gueule” que j ai publié sur ma page FB .
    Je n arrive pas à le “coller”ici.
    J’ai la même démarche,les mêmes interrogations, le même questionnement vis à vis de la consommation imposée .
    Je touche à tout en cuisine. Je me considère comme un électron libre.
    Je cherche à tout faire moi même avec mes produits de base respectueux choisis.
    Charcuterie, plats,pâtisserie, chocolats, boissons…Le vrai fait maison 100%.
    Les photos de mes réalisations et de mon jardin car c est un tout pour moi sont sur ma page fb:
    Zem la cuisine.
    J ai initié mes 3 filles à la couture sans m en rendre compte. Je créais leur tenue de twirling quand elles étaient petites (comme celle de patinage). La Mac a toujours fait partie de leur environnement.
    1ere chose qu’ elles ont eu quand elles ont quitté la maison.
    Maintenant elles cousent pour leur plaisir toujours autoditacte:robes pour enfants, jouets ,turbulette, tout ce qui touche au domaine du bébé.
    Et même la maroquinerie et le travail du cuir : sac à main,pochette, porte monnaie.
    Ma 2eme fille s est faite sa robe de mariage pour le lendemain.
    Ses créations sont sur sa page FB: Flie.

    Merci pour votre gentillesse et simplicité.
    Votre environnement naturel doit être magnifique en ce moment.
    Profitez de cette nature!
    Bonne journée

    1. Bonjour Mylene,
      L’alimentation à été mon premier déclic. Je suis vegetalienne, et je dois faire face à plein d’un d’imprehensuon du au lavage de cerveau des gens. Mais ce blés reste pas de leur faute si ils sont mal informé.
      Comme vous dites, les pubs s’en chargent bien. Et c’est bien là le probleme… si un message doit être répété toute la vie aux gens, à toute heure, c’est que nous n’en avons pas besoin…

Laisser un commentaire