Comment bien coudre un angle ?

Marie voulait faire un gâteau. Elle se rendit donc dans la cuisine et commença à mélanger ses ingrédients. 45 minutes plus tard le gâteau sortait du four, tout chaud. Marie était fière d’elle d’avoir fait son gâteau toute seule ! Elle pris un plat pour y démouler sa pâtisserie. Lorsqu’elle enleva le cercle qui maintenait le gâteau, celui-ci s’effondra sur lui même en une masse ratatinée. Marie avait la meilleure volonté du monde mais elle n’avait pas suivit de recette

Pour les angles c’est pareil, si vous ne voulez pas que vos angle ressemblent au gâteau de Marie, suivez la recette 😉

Je vous rassure la recette des angles est nettement plus facile que celle pour faire un gâteau.

Dans ce tuto pour bien coudre des angles j’ai aussi voulu vous montrer un exemple de  résultat si vous ne suivez pas la recette.

Pour de jolis angles qui ressortent bien et ne restent pas tout arrondis, tout recroquevillés, et tout épais dans votre tissu il y a deux choses à savoir. Oui seulement deux !

Vous allez voir que sur mes photos j’ai utilisé plusieurs tissus bien différents (jeans, lin, doublure) pour vous montrer que c’est bien la recette qui marche et pas juste un coup de pas de chance si vos angles ne sont pas au top !

La première chose que la plus part des couturières autodidacte ignorent mais que les pro ne manquent pas d’appliquer c’est que lorsqu’on coud un angle il faut réduire sa longueur de point (de manière général on coud avec une longueur de point de 2,5-3). Je sais que certaines machines bas de gamme n’ont pas de molette pour régler la longueur de point, dans ce cas je suis désolée pour vous je ne peux rien faire mais lisez quand même l’article ça vous servira à l’achat d’une prochaine machine 🙂 et si c’est le cas ça veut aussi dire que vous ne pourrez pas faire de surpiqûre dans les règles de l’art…

Mais pour non coins on va partir du principe que vous avez une machine avec la quelle vous pouvez régler sa longueur de points 🙂

Etape 1 : Vous allez coudre normalement, donc a priori au point droit de 3mm de long et quand vous êtes à 1 ou 2 cm de votre coin vous plantez l’aiguille dans le tissu et arrêtez de coudre. Vous allez changer la longueur des points pour du 1-2. Vous reprenez la couture jusqu’au coin, vous faite pivoter votre tissu comme d’habitude et vous poursuivez encore 1 à 2 cm après le coin. Vous pouvez vous arrêter de coudre en laissant l’agile plantée dans le tissu et remettre la longueur de point sur 3. Reprenez votre couture pour continuer votre ouvrage et à chaque coin vous refaite ce qu’on vient de voir.

Ca y est vous avez tout cousu ? On passe alors à l’…

Etape 2 : On va dégarnir les angles. Comme sur ces photos vous coupez les angles. Attention à ne pas couper vos points et si votre tissu s’effiloche beaucoup n’oubliez pas de l’entoiler. Il faut couper près de la couture sans pour autant être trop près :p

                      

     

Il existe différente façons de dégarnir un angle. Généralement couper en biais suffit mais parfois pas. Alors n’aillez pas peur de couper plus à plat. Regardez le lin blanc sur la photo de droite, le coin droit est coupé comme précédemment et à gauche il est coupé plus à plat encore. Je n’ai pas coupé plus près de mon coin j’ai juste dégarni un peu plus. N’oubliez pas de repasser (au fer) vos coutures à cette étape 🙂

Avec ça vos angles devraient déjà avoir une meilleure tête, mais on va leur apporter encore un petit plus ça vous dit ?

 

Ce petit plus c’est en retournant votre angle qu’on va pourvoir le faire. avec un ciseau on va pousser l’angle, délicatement hein !

Plus le ciseau est petit et pointu plus vous risquez de faire un trou, alors mollo fillot.

                       

 

Si par hasard vous avez un coin récalcitrant comme le jeans vous pouvez prendre une épingle et venir le faire ressortir gentiment petit à petit. En piquant votre épingle dans le coin et en tirant pour faire sortir le tissu.

 

 

 

Ne faites pas l’impasse sur le repassage maintenant, ni avant d’ailleurs, une bonne couturière c’est aussi une bonne repasseuse 😉

En début d’article je vous parlais d’un contre exemple, le voilà. Sur ces coins je n’ai pas réduit ma longueur de point. J’en ai dégarni un seul et je les ai repassé.

                           

On voit clairement que le coin non dégarni est vraiment moche et que le dégarnie est arrondi !

Surtout en comparant avec les autres.

Et voilà vous avez appris à coudre de jolis coins, félicitations !

Si cet article vous a été utile il ne sera peut-être aussi pour quelqu’un d’autre, alors partagez-le !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...